Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Apres School
Une école en résidence
Parrainage
Individuel ou collectif
Le Livre
Nous, enfants d'Apres School

Il y a des siècles, peut être mille ans dit on, tout un peuple du nord-ouest de l'Inde du s'exiler.

Pourquoi? Il n'y a pas d'écrit sur les raisons. Les théories et légendes courent. Certains parlent de conditions sociales inassumables, d'autres de fiers guerriers vaincus par les hordes Mogholes, les derniers d'une catastrophe climatique. Bref, ces Roms (homme en Hindi) et leur famille prirent la route.

Beaucoup partirent vers l'ouest, à la poursuite du soleil, et seule la mer arrêta les plus tenaces. Ils mirent 500 ans pour y parvenir, puis franchirent les Pyrénées.

D'autres, leurs cousins, partirent vers le Sud de l'Inde, et ses contrées fertiles. Jamais l'immigré n'est le bienvenu. Mais dans la société Indienne et ses castes, ils ne trouvèrent aucune place. Même les intouchables les considéraient comme inférieurs. Alors il s'installèrent dans la forêt, accueillante, généreuse.

La vie n'était pas facile, mais elle coula ainsi durant des siècles. Jusqu'à la moitié du vingtième, où l'agriculture intensive et la déforestation les chassèrent de leur habitat naturel.

Alors, courant de ville en ville, ils se mirent à un pauvre artisanat d'encens, de colliers de perles de verre, que les femmes enfilent du matin au soir, et à mendier.

Les enfants ? Ils suivent les parents bien sûr. Pour eux, il n'y a pas de maison, le trottoir se fait lit le soir venu. Manger c'est mendier, ou chaparder. L'école? C'est la rue, féroce. L'avenir, c'est ne pas penser plus loin que demain, qui sera semblable à aujourd'hui.

C'est pour les accueillir que nous avons créé Apres-school, pour les sortir de l'illettrisme et leur donner les mêmes chances de réussite que les autres groupes de la société Indienne.

Apres School accueille aujourd'hui en majorité des enfants issus de la tribu Narikuravar, venus de Pondichéry ou des quatre coins du Tamil Nadu.